Patois des Vosges       Le parler de chez nous à Gérardmer

Couverture

20,00 euros
176 pages - 170x240 mm
couverture souple cousue - illustrée
isbn : 2-914554-08-7

commander

Rosette Gegout

Rosette Gegout a réalisé pour cet ouvrage un énorme travail sur un document du milieu du XIXe siècle.
Alain Litaize, linguiste attaché au CNRS en a rédigé la préface.

de A à Z… extrait : Bagnole (nf) bagnole Mauvaise petite maison. Bague (nf) baugue. Baguette (nf) berguénotte Branche, bâtonnet dont on se sert pour tâter. boguette. hhine [hhi-n’] Baguette à fouetter. Bah (interj) bo, bote bote au diâle Soit, n’importe, suffit, tant pis. ouai Allons donc. Baigner (v.tr/intr/pron) baigni. S’baigni : se baigner. Bain (nm) baignesse (f) Action de se baigner. Bailler (v.intr) bauyi. Baille (adj) bauyou Qui joint mal. Baillement (nm) bauyaige Le fait de s’entrebailler. Baillement (nm) bauyesse (f) Action de bailler. Bailleur (nm/adj) bauyou (-y’rosse) Celui ou celle qui baille, qui regarde niaisement. Baiser (v.tr/intr) bahi 1 - Embrasser. 2 - Consommer l’acte de la génération. Famil. baiser, faire l’amour. - à nouveau r’bahi [r’ba-hi].

Notre enfance est imprégnée de mots et d’expressions étranges entendus lors de visites à des anciens... Les années passèrent et l’usage du patois fut rangé dans la rubrique «folklore», puis il disparut presque totalement. Les aïeuls se sont tus n’étant plus compris par leurs enfants et petits-enfants... Pourtant, ce langage, parlé par nos ancêtres durant de longs siècles, a nourri nos racines. Il fait à présent partie de la culture et du patrimoine collectif de notre région et doit être sauvegarder. Par ce dictionnaire, Rosette Gegout va permettre à plusieurs générations de Vosgiens et de Lorrains de r’trouvè une forme de parole que le dix-neuvième siècle égalitaire et républicain leur avait un peu «volé». Aujourd’hui, les patoisans ne se cachent plus, ils se rencontrent, échangent, étudient. Leur motivation n’est pas nostalgique, elle est le symbole d’une identité que chacun cherche à se réapproprier pour mieux se sentir dans un futur européen. èco vo.

2e photo