Péguy, 5 septembre 1914       

Couverture

18 euros
192 pages - 145X220 mm

isbn : 9782357630765

commander

Anne Bouvier Cavoret

Agrégée de lettres classiques. Docteur ès Lettres. Professeur de littérature moderne et contemporaine à l'université de Nancy II. Puis à Avignon où elle a fondé un laboratoire de théâtre. À publié, entre autres, Merveilleux, mythes et légendes dans la poésie française de 1840 à 1860, Klincksieck. Une édition des Trophées de José- Maria de Heredia dans la collection “Poésie”, Gallimard. A dirigé la publication de plusieurs recueils sur le théâtre, dont Théâtre et Mémoire, actes du colloque du même nom, Théâtre, Merveilleux et Fantastique, Ophrys.

À quarante et un ans, bientôt père d’un quatrième enfant, rien n’oblige Charles Péguy à partir pour le front. Mais il lui est impossible de rester spectateur alors que tant de gens vont au massacre. Entre le 31 juillet et le 4 août 1914, il fait donc un choix. Celui de n’être plus que le lieutenant Péguy. En même temps il comprend, au fil de la marche vers l’Est qui, en cinq semaines, le porte jusque Pont-à-Mousson et qui le ramène aux abords de Paris, le sens profond de sa création d’écrivain, de ses choix philosophiques, de son engagement de chrétien. Il voit enfin clair, aussi, dans sa vie personnelle déchirée. heureux... dans la première argile “... Heureux ceux qui sont morts, car ils sont retournés Dans la première argile et la première terre. Heureux ceux qui sont morts dans une juste guerre. Heureux les épis mûrs et les blés moissonnés.”

2e photo