Fédéralisme allemand et centralisme français         à l'épreuve de l'éfficacité économique

Couverture

22,00 euros
128 pages - 170x240 mm

isbn : 9782357630550

commander

Thomas Riboulet

Après deux années en classe prépa HEC au Lycée Fabert de Metz, Thomas Riboulet a intégré la Rouen Business School. Il a également effectué un Mastère Spécialisé à l’Ecole Centrale Paris et effectué des études au Trinity College de Dublin et à l’Université Leopold Franzens d’Innsbruck. Thomas Riboulet a intégré des groupes industriels comme Holcim, Airbus et Thales. Il est enfin Président-Fondateur du Groupe BLE Lorraine, premier média indépendant et think tank de Lorraine.

Le système politique de l’Allemagne, à savoir le fédéralisme, et l’organisation territoriale qu’il engendre, sont-ils à l’origine de ses excellents résultats économiques et commerciaux, en comparaison de la France. Ce constat se manifeste dans la compétitivité de ses entreprises, l’attractivité de ses territoires et dans la mise en œuvre d’une politique industrielle dans le cadre d’une économie sociale de marché.

L’exemple de la Lorraine, pays “d’entre d’eux” soumis aux influences culturelles françaises et allemandes, illustrera les propos et servira de fil conducteur à l’analyse.

Cet ouvrage démontre que les raisons traditionnellement avancées pour expliquer la croissance, la compétitivité et la réussite économique de l’Allemagne ne sont en fait que les résultantes de causes plus profondes, à savoir le mode d’organisation politique, ainsi que le modèle socioécono- mique. Ces éléments sont eux-mêmes le reflet d’une pensée et d’une façon de comprendre, d’appréhender et d’interagir avec le monde. L’originalité et la force des arguments résident dans l’angle d’approche, très rarement exploité dans la littérature qui traite de cette problématique, ainsi que dans la manière de relier et de faire dialoguer les éléments explicatifs entre eux. Il aborde également les enjeux économiques et industriels à l’échelle européenne à travers les dynamiques du couple franco-allemand. Alors que la crise socioéconomique sévit sur notre continent, le modèle de coopération franco-allemande doit être renouvelé, afin de mettre en œuvre une réelle stratégie de politique industrielle européenne.

2e photo