Aimée Davout, Maréchale et Princesse       

Couverture

18 euros
156 pages - 145x220 mm

isbn : 9782357630499

commander

Marie-José Chavenon

Marie-José Chavenon a déjà publié, entre autres, Inés Lyautey, l’infirmière, la Maréchale, prix Erckmann-Chatrian biographie 2011 et Aimée Davout, Maréchale et Pricesse, 2013

Tous les hommes de l’Empereur Napoléon Bonaparte font l’objet d’une abondante littérature mentionnant à peine leurs épouses. C’est bien le cas du Maréchal Louis-Nicolas Davout. Mais leurs épouses ne restent pas les grandes oubliées de l’Histoire ? Rien ne prédestinait Aimée Leclerc, petite-fille d’ouvrier à côtoyer les ors d’un Empire, avant que ses frères n’aient opté pour la carrière militaire. Après les diverses nominations de son époux, Aimée devint duchesse et princesse...

L’intérêt pour cette femme peut venir aussi de son tempérament rebelle, avec une étonnante indifférence aux honneurs, alors que la majorité luttait âprement pour obtenir un simple regard de l’empereur. Nimbée d’une aura mystérieuse, sa personnalité singulière nous la rend finalement très attachante. Généreuse, compatissante et altruiste malgré de graves difficultés financières, elle donnait sans compter à Savigny et ses habitants. Entre autres initiatives, elle dépensa beaucoup d’énergie pour obtenir des Chemins de Fer qu’une gare y fut créée en 1844.

Aimée Davout a pu manifester parfois une certaine lassitude, surmenée par la gestion de son patrimoine, brisée par les disparitions douloureuses d’enfants en bas-âge et privée de son époux, absent la majorité du temps. Mais qui fut-elle vraiment ? En réalité, une femme de caractère, énergique, intelligente, cultivée, généreuse, rigoureuse, honnête, épouse aimante et mère indéfectible.

2e photo