Le patrimoine Hospitalo-Universitaire de Nancy       

Couverture

39 euros
248 pages - 220x275 mm
illustrations couleurs Couverture cartonnée
isbn : 978-2-35763-041-3

commander

Larcan,Floquet,Labrude,Legras

Alain Larcan : professeur honoraire de la Faculté de médecine de Nancy (réanimation) † - Jean Floquet : professeur honoraire de la Faculté de médecine de Nancy (anatomie pathologique) - Pierre Labrude : professeur de la Faculté de pharmacie de Nancy - Bernard Legras : professeur honoraire de la Faculté de médecine de Nancy (santé publique)

Selon les termes d’André Rossinot dans la préface : “En parvenant à mettre en valeur ce mariage subtil entre Art et Médecine, cet ouvrage constitue un formidable vecteur de fierté pour tous devant la richesse de ce patrimoine partagé, et constitue de fait un lieu de rencontre chargé d’émotion entre les Nancéiens d’hier et d’aujourd’hui” .

Sans vouloir rivaliser avec celui d’autres facultés prestigieuses (Paris, Montpellier, Lyon et Strasbourg), le Patrimoine artistique hospitalo-universitaire de Nancy présente un grand intérêt et fait honneur à la capitale ducale. Il n’est pas rassemblé dans un seul lieu mais dispersé dans divers : musée de la Faculté de médecine (salle du conseil, salles de thèses), Maternité départementale, Facultés de pharmacie et d’odontologie… sans omettre les oeuvres déposées au Musée Lorrain. Sous l’impulsion d’Alain Larcan décédé quelques mois avant la parution du livre, le Comité historique des hôpitaux de Nancy a voulu en dresser un état le plus complet possible. Dans cet ouvrage, faisant suite à l’histoire des Hôpitaux de Nancy du même éditeur, les auteurs ne se sont pas limités à la présentation des oeuvres d’art : tableaux, sculptures, gravures, dessins, fresques, livres anciens…, mais se sont attachés à les situer dans leur cadre historique et, également, à les rattacher aux individus qui en ont été à l’origine : les professeurs, les artistes,… en rappelant succinctement l’importance de leur contribution. Trois cent documents iconographiques illustrent ce travail original.

2e photo