PORCELETTE, un village Renaissance       

Couverture

20,00 euros
198 pages - 170x240 mm

isbn : 9782357630307

commander

collectif

Table des matières : Préface : Eddie MULLER Introduction : Philippe MARTIN I - LE CONTEXTE RELIGIEUX Les questions religieuses en France (fin XVIe - début XVIIe siècle) Yves KRUMENACKER Le calvinisme à Metz et dans le Pays messin au début du XVIIe siècle Julien LEONARD Une abbaye lorraine réformée par Jean des Porcelets de Maillane Pascal FLAUS II - UN “EVEQUE FONDATEUR” ET SA FAMILLE La famille provençale de Jean des Porcellets de Maillane Frédéric MEYER Miles et theologus. Les deux visages de Jean des Porcelets de Maillane, maréchal de Lorraine (1545-1613) Alain CULLIERE Un évêque devant ses historiens. La perception historiographique de la vie de Jean des Porcelets de Maillane, XVIIe-XXIe siècle Stefano SIMIZ 3. UN VILLAGE DE FRONTIERE Vivre au début du XVIIe siècle : le Journal de Jean Bauchez Aurélie PREVOST La fondation de Porcelette Thomas METZINGER Porcelette, un village ad fines : réalités frontalières entre France, Lorraine et Saint Empire Laurent JALABERT Un circuit historique : Thomas METZINGER

La fondation de Porcelette, en 1611, n’est pas simplement l’acte de Mgr Jean des Porcelets de Maillane et de quelques notables de la région. C’est une parfaite manifestation de l’âge d’or que connaît la Lorraine en ce début du XVIIe siècle.

Cette création exprime en effet la prospérité d’une région qui connaît ses “Trente Glorieuses” avec des défrichements accrus, l’activité minière et la vitalité des métallurgistes ou des verriers. En laissant défricher 1600 arpents de forêts pour l’implantation d’un village et de terres de culture, Mgr Porcelets de Maillane participe à l’exploitation du Warndt. La nouvelle localité correspond également à une réalité politique. En un temps de frontières floues, Porcelette relève deux défis. Affirmer une présence française sur les marges orientales des Duchés de Lorraine, à proximité de principautés germaniques. Marquer une avancée du catholicisme dans une zone de tensions confessionnelles. Le village est donc au cœur de toutes les préoccupations des hommes du début du XVIIe siècle : religieuses, politiques, sociales ou économiques. Son histoire est le reflet des tensions et des espoirs d’une époque.

2e photo