Un terroir lorrain à l'ouest de Thiaucourt       

Couverture

15,00 euros
176 pages - 275x210 mm

isbn : 9782357630253

commander

Jean Castelli

Après une carrière dans l'industrie et comme agent commercial dans l'audiovisuel, Jean Castelli, devenu retraité, se passionne pour des évènements ou des périodes qui ont marqué la Lorraine.

Il est des terroirs qui semblent oubliés. Aucune ville importante n’y existe. Aucune voie guerrière ne les traverse. Aucun grand fleuve ne les arrose, mais une charmante rivière : le Rupt de Mad. Les citadins qui vont se délasser au lac de Madine, passent sans voir. L’histoire, elle-même, semble ne les avoir jamais marqués de ses tribulations. Pourtant, lorsque l’on y regarde de plus près, les villages qui y sont implantés ont vécu des moments grandioses, d’autres plus tragiques. Ils ont participé à l’Histoire de la Lorraine et ensuite de la France. Ils ont eu leur lot de misères dues aux guerres et aux exactions des puissants. C’est pourquoi, il est nécessaire de les faire sortir de l’ombre. Leurs habitants ont dû, comme partout, se battre pour vivre, ou survivre. Ils étaient laboureurs puis cultivateurs ou artisans ; nobles ou pour le moins notables. Aujourd’hui, on habite ces villages souvent pour la qualité de vie. Les villages de cette contrée, autour de Pannes, sont situés dans une sorte de triangle, délimité au Sud par la route de Pont-à-Mousson à Commercy ; à l’Est, par celle qui mène à Verdun ; à l’Ouest, par la limite du département de la Meuse. Deux de ces villages, entièrement détruits pendant la guerre de 1914-1918, y sont décrits pour la mémoire : Regnièville et Remenauville.

2e photo